Conception de cuisine, la recette d’un bon agencement

La conception de cuisine n’est pas à considérer à la légère. Outre l’esthétisme, elle est avant tout une pièce très technique, pratique, qui doit respecter les habitudes de chacun.

La cuisine contemporaine, rustique reste un lieu de partage, d’échanges et de convivialité de la maison. Toutes les générations s’y croisent. Dans le cadre professionnel, elle est un laboratoire de production hiérarchisée qui se doit d’être normalisé. L’agencement de base nécessite une réflexion qui suit le principe de « la marche en avant ». Elle est obligatoire en cuisine professionnelle, et conseillée pour la conception d’une cuisine chez un particulier.

Particuliers, quel agencement?

Le particulier attache une grande importance à une cuisine conçue suivant ses desiderata. Le concepteur, architecte d’intérieur, cuisiniste, synthétise les requêtes des typologies de clientèle, des fréquences d’usage et des exigences d’utilisation. Le mode de vie, et la composition du ménage, sont également des données majeures, car elles permettent de dimensionner  la cuisine dans l’habitat global.

Et pour les professionnels?Conception de cuisine, appartement Marina Home Fréjus, Saint Raphaël, French Riviera, Appartement Cannes

Les considérations sont un peu différentes, puisqu’elles doivent convenir à une multitude de profils, et en même temps être assujetties à des normes beaucoup plus drastiques en termes d’hygiène et de sécurité. Le principe de « la marche en avant » (voir lien Wikipedia) est toujours en préambule, avec l’obligation formelle de ne pas croiser les denrées propres (transformation et dressage) avec les sales (retour vaisselle sale) .

Et la technique?

Outre les requêtes, le concepteur dessine en plans 2D et peut concevoir la cuisine en 3D, en tenant compte des nécessités techniques, des standards et de l’électroménager sélectionné. Les plans techniques servent à définir l’acheminement et les positionnements des réseaux d’eau, de gaz et d’électricité. Ces implantations doivent être précisément conçues,  afin de permettre un bon usage de la cuisine, et surtout une facilité en cas d’intervention/dépannage. Certaines innovations peuvent contraindre le concepteur a l’utilisation de meubles sur mesure. Toutefois une conception 100% sur mesure permet de répondre à une clientèle avec plus d’exigences.

Pour conclure, les particuliers ont un choix assez varié sur les finitions. Les professionnels privilégieront d’autres typologies de matériaux davantage axées sur des caractéristiques d’hygiène et d’usage intensif.